14 mai 2012

Olympus Pen FT

Amy a un Olympus Pen D. Elle adore cet appareil photo. Moi je voudrais me remettre à l'argentique pour réviser mes notions photographiques. J'aimerais avoir un réflex mais je le voudrais pas trop gros pour pouvoir l'emmener avec moi facilement. Je tombe en arrêt devant cet objet là, un Olympus Pen FT, un réflex demi format, tout manuel mais avec un posemètre intégré et un retardateur. Je le trouve sur le site de vente d'occasion taïwanais, Amy m'aide à l'acheter, je le reçois deux jours avant de partir pour Penghu, je suis ravie... Là-bas le posomètre me lâche, les pellicules se rembobines avec difficulté et se retrouvent cramées, la mise au point se délite petit à petit jusqu'à se bloquer et ne plus tourner. Deux semaines à photographier en me demandant si ça donnera quelque chose au final... J'ai eu le résultat ce soir et j'en suis plutôt soulagée. La bête va aller faire un tour chez le réparateur, et puis continuera à arpenter Taiwan à mes côtés. Amy a raison, l'argentique c'est quand même le pied. Regarder le monde qui nous entoure à travers un petit trou, en trouver la beauté, l'étrangeté, l'intérêt. Observer la lumière, les couleurs, les ombres, les contrastes et parier dessus. Déclencher au compte goutte parce qu'on a que 72 poses et qu'il faut se limiter. Oublier ce qu'on a mis dans la boite, le redécouvrir trois semaines plus tard et être électrocuté par la beauté de ce qu'on avait cru oublier. Et puis ce grain, ces couleurs... cette dose magistrale de ratés et d'inattendus.

Amy has an Olympus Pen D and she loves it. I would like to go back to film camera too in order to review my photographic notions. I love reflex cameras but I don't want it too big because I need to walk with it. I stop short in front of the Olympus Pen FT, half-frame, manual but with a built-in light meter and a timer. I find it on the Taiwanese second hand's website, Amy helps me to buy it and I get it two days before leaving for Penghu, I am delighted... Then the light meter's needle stops moving, the film rewinds with difficulty and ends up burned, the focus gradually crumbles to finally stop turning. Two weeks spent to photograph wondering what the result will be... I got it tonight and I'm rather relieved. The beast is going to go for repair, and then will continue to visit Taiwan by my side. Amy is right, film camera is still awesome. To watch the world through a little hole, trying to find the beauty, the strangeness, the interest. To observe the light, colors, shadows, contrast and bet on it. To set off with moderation because there's only 72 exposures. To forget what we caught on the film, to rediscover it three weeks later and to be shocked by the beauty of what we had thought forgotten. And then the grain, the colors... the great amount of failures and unexpected.

2 commentaires:

  1. Anonyme20.2.13

    Salut! Ou as-tu fais réparer le posemètre j'ai un souci avec le miens aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été voir pas loin de Taipei Main station, ici, pour le faire réparer mais le monsieur m'a dit que ça ne se réparait pas. Du coup, j'utilise une application sur mon iPhone pour prendre la lumière, ou parfois aussi je le fais au nez et ça marche pas trop mal... Si tu es à Taiwan et que tu veux des infos pour le réparateur je te donnerai son contact. Il répare ce qui se répare en 5 mn et pour quelques taïbis....

    RépondreSupprimer