2 février 2012

nouvel an chinois






Tainan County, 20 degrés sous un grand soleil, la petite maison paysanne de la grand-mère paternelle d'Amy. J'ai du mal à imaginer comment elle a élevé 5 enfants dans ce petit intérieur étriqué, je n'arrête pas de demander au père comment c'était quand ils étaient petits, dans cette maison, dans ce quartier, qu'est-ce qui a changé, qu'est-ce qui est resté... parfois il me regarde avec des yeux ronds et me dit "對不起我聽不懂"(duì bù qǐ wǒ tīng bù dǒng = désolé je ne comprends pas) heureusement sa fille, habituée à ma purée verbale, nous aide à communiquer. La grand mère sourit, sourit, sourit, et parle en Taiwanais. J'apprends à dire "j'ai plus faim" et "je ne comprends pas" (jiaba et tiabo). Petit à petit je comprends aussi que sous ce sourire, du haut de ses 80 ans, cette 婆婆 (pópo = belle-mère) sait mener son petit monde à la baguette. Elle nous regarde, Amy et moi et nous répète plusieurs fois qu'il est temps de trouver à nous marier, fonder un foyer, que c'est tout ce qu'on attend d'une fille. On sourit poliment, un poil moqueur, sachant très bien qu'en ce qui nous concerne, on a bien d'autres projets en tête. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire