3 janvier 2012

Nature Brew 自然純釀

Quoi ? du vinaigre taïwanais

Où ? au City Super d'Ariel Lin et Wilson Chen
B1F., No.203, Sec. 2, Dunhua S. Rd., Da-an District, Taipei City 106

C'est drôle le nombre d'aliments, de boissons, de fruits et légumes que j'ai découverts à Taiwan, que j'ai goûtés la première fois en grimaçant, ne comprenant pas très bien comment on pouvait trouver ça bon, et qui sont devenus juste après des incontournables de mon alimentation... 

À tel point que, maintenant, quand je déteste ce que je goûte, j'en commande aussitôt un kilo, en prévision de la suite. Haha ! Et c'est donc comme ça que je me suis retrouvée à acheter ce vinaigre de roselle, que l'on peut diluer dans de l'eau et qui, comme tout aliment asiatique qui se respecte, a plein de vertus absolument extraordinaires pour la santé. Le vinaigre de roselle apparemment ça fluidifie le sang, enlève la graisse, draine et rend le corps plus souple.

Après, ces agriculteurs de Taizhong qui cultivent eux même leurs plantes ont beaucoup de choix de parfums aux propriétés différentes. Ils ont essayé de me vendre de la lavande mais là j'avoue ça touche une de mes limites, dans mes placards avec plaisir mais sur mon palais ça me donne l'impression d'avaler du savon.

Par contre cette roselle amère et sucrée, de même que le vinaigre de prune ou d'aloe, ça me réjouit plutôt, et je me retrouve à en boire quotidiennement. Peut-ête aussi parce que ça me rappelle certains comédiens du Théâtre des Deux Rives qui se trimballaient avec leur bouteille d'eau vinaigrée parce que ça permet de se nettoyer les cordes vocales. En tant que professeur il semblerait que moi aussi, je doive prendre soin de ma voix... et le vinaigre taïwanais, à avaler comme ça, ça reste un petit peu plus agréable que le vinaigre de vin !

Ps. je suis amoureuse de mon verre aux coquelicots bleus, vintage taïwanais acheté chez Nostalgic Future.


LIEN
Nature Brew

What? Taiwanese vinegar

Where? the City Super of Ariel Lin and Wilson Chen
B1F., No.203, Sec. 2, Dunhua S. Rd, Da-an District, Taipei City 106

It's interesting the number of foods, beverages, fruits and vegetables I discovered in Taiwan, I tasted the first time grimacing, wondering how one could find it good, but soon after became a must in my diet...

To the point that now, when I hate what I taste, I immediately buy a kilo of it, anticipating for the future. Haha! So, it's how I ended up buying the roselle vinegar, which can be diluted in water and which, like any self-respecting Asian food, has a lot of health virtues. Roselle vinegar apparently thins the blood, removes fat, drains and makes the body more flexible.

These farmers who cultivate themselves their plants in Taizhong have many choices of flavors with different properties. They tried to sell me the lavender one but, I confess, it reaches my limits : in my closet with pleasure but in my mouth it makes me feel like eating soap.

However concerning this bitter and sweet roselle, as well as the plum or the aloe vinegar, I have to say that I find myself drinking it daily. It might be also because it reminds me of some actors of the Théâtre des Deux Rives that used to carry with them everywhere their bottle of vinegar water because it cleans up the vocal cords. As a teacher seems that I must take care of my voice too... To swallow taiwanese vinegar remains more pleasant than to swallow wine vinegar!

Ps I love my blue poppies glass, Taiwanese vintage purchased from Nostalgic Future.

3 commentaires:

  1. Salut, je viens de découvrir ton blog via Shu Flies :)

    Intérressant la gamme de vinaigre, il y en a même à l'ail!

    RépondreSupprimer
  2. Ha ! La distinction salé sucré est différente ici. Mais ça non plus, j'avoue, ça me tente pas trop... Merci pour ton message et bonne visite !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai le même tissu Hakka, qui me sert de dessous de table. Ca fait drôle, comme si la photo avait été prise chez moi...

    RépondreSupprimer