7 octobre 2011

二崁古厝

Quoi ?
Le village de Erkan, fait de vieilles maisons en briques et en corail datant du début du siècle

Où ?
Au centre de l'île de Xiyu, Penghu

Le bus public rempli de petits vieux m'a laissée à un croisement de route (précisément à 池東 : Chídōng) à 9 heures du matin. Ils m'ont dit : "tu vas devoir marcher loin dans cette direction" l'air grave, comme si je m'apprêtais à affronter l'impossible. En vérité, j'étais à 10 minutes à pieds de ce petit village rempli de vent au bout duquel il y a la mer. 

Un village de vieilles maisons au style "Fujian" plus "Japanese" plus "Western" comme dit mon guide. Des petites allées dallées bordent ces murs de coraux et de pierres, aux alentours des champs de verdure ondulant sévèrement. Des touristes accompagnés de leur guide à micro se cantonnent à la rue principale à faire des blagues à deux sous en rigolant grassement et à m'interpeller dans un anglais bancal quand ils me croisent. Moi je m'échappe, par les petites ruelles, d'un pas décidé, j'arpente, je scanne, je hume. 

Je n'avais rien vu de tel à Taiwan auparavant. Des souvenirs du village de Hahoe (하회마을) près de Andong en Corée remontent, l'Asie traditionnelle m'envoute définitivement, c'est mon crack à moi, mon amour fou. D'ailleurs je me verrais bien me prendre une petite location dans une de ces maisons pour me poser ici un temps, à apprendre à parler taïwanais avec les grand-mères du village pendant de longs après-midi tout en vendant des gâteaux maison aux touristes. Laisser le vent rempli de sel et de soleil me tanner la peau, m'attendrir le cuir. 














What ?
Erkan old village, old houses made of brick and coral from the early 20th century


Where ?
In the center of Xiyu Island, Penghu


The city bus, full of elderlies, left me at a road crossing (called 池東 : Chídōng) at 9 am. They said, "you'll have to go straight in this direction" with a serious look on their face, as if the journey was going to be really rough. To tell the truth, 10 minutes walk later, I was in the front doors of this windy village that ends upon the sea.


A village of old houses style "Fujian" plus "Japanese" plus "Western" says my guide book. Small paved walkways along coral and rocks walls, around undulating green fields. Tourists walk in the main street with their guide and his noisy microphone. They make jokes and throaty laugh, when they see me they shout at me in chinglish. I get away from them by the narrow streets, I stamp my feet, walk, scan, sniff.


This is my first time to see a place like this in Taiwan. It reminds me of the village Hahoe (하회 마을) near Andong in Korea, and I definitely know now that the traditional Asia is my drug, my crazy love. Actually I dream to rent one of those houses for few months, and stay there spending long afternoons with the local grandmas, learning from them to speak taiwanese while selling handmade cakes to the tourists. To let the wind filled with salt and sun tanning my skin, soften my leather.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire